PROJET CONCORDE


Le faubourg de Béthune est un quartier de la ville de Lille (sud) dont une grande partie est constituée d’immenses barres d’immeubles construites dans les années 60, coincées entre l’autoroute et la vieille ville.

C’est le projet Concorde, conçu par l’architecte Le Maresquier. Préfabrication standardisée à forte densité, parsemée d’îlots verts et aujourd'hui un des quartier les plus pauvre de France.




J'ai trouvé pourtant dans la démesure, les angles et les lignes, les parcs aux immenses cyprès, son âge, beaucoup de poésie comme ce jour-là, au tout petit matin.


Ces remparts d’immeubles bouchent l’horizon, mais de par la conception même du quartier, les habitations sont dégagées des rues et accessibles par des petites voies secondaires aux doux noms de l’histoire du communisme révolutionnaire qui fut si présent dans le département. Rue Babeuf, Barbusse, et j’en passe.





Une fois de plus, j’ai aimé me perdre dans les doux rayons du soleil de septembre, sur le bitume et les pavés de ma ville d'adoption.



Aujourd’hui, je crains que le nom des rues ne parle plus aux habitants...Parkings, impasses, quartier très chaud le soir. Assommé et désert au petit matin, faisant place à quelques joggeurs venus du centre-ville très bourgeois et qui slaloment dans des parcs qui décuvent de leur nuit agitée.



La friterie traditionnelle tient bon face au Mac Do et les espoirs du quartier s'affichent ballon au pied, sur la brique rouge de l’école Léon Trulin, célèbre résistant et héro communiste de la ville.