|  TOUTE UNE ARMÉE  |

Tels d’immuables soldats dressés, ils veillent dignement sur d’immenses déserts.

Lavés par la rudesse des saisons, creusés par la neige et le gel, accablés par le soleil, rabotés par la foudre ; ils sont de simples piquets d’enclos pour les uns, d’infatigables lignées de gardiens des plateaux pour les autres.

De courbes en vallons, liés les uns aux autres jusque dans leur chair barbelée, raffistolés, reficelés, ferrés, ils témoignent de l’instant et gardent en eux le secret des vents qui sifflent sur les horizons sans limites des grands causses. Les terres dures et minérales, menacées par d’immenses ciels changeants du Méjean, Larzac, Sauveterre, Causse Noir...